Prise de RDV en ligne disponibleCliquez ici

Rehabilitation arcade dentaire complète en 1 seance

La transformation digitale de la dentisterie a modifié totalement l’approche de l’implantologie. Les relations entre les divers intervenants ainsi que la prise en charge prothétique « traditionnelle » postérieure à la chirurgie ont été repensé. L’enregistrement numérique préopératoire anatomique et fonctionnel du patient associé aux progrès de la chirurgie guidée ont permis d’anticiper le design du futur projet prothétique, de le faire valider au préalable par chaque intervenant (dentiste-prothésiste-patient), d’optimiser le positionnement implantaire et de produire la prothèse d’usage avant de poser les implants. Il est donc maintenant possible de proposer aux patients de repartir avec leur prothèse d’usage fixe dans la même séance que les extractions dentaires et la pose des implants.






 

1. Bilan

 

Après l’interrogatoire, l’examen clinique et le respect des règles habituelles de préparations des patients en implantologie, le bilan digital préopératoire commence par une série de photographies faciales et intra-orales pour évaluer l’équilibre esthétique du visage, le niveau de la lèvre supérieure au sourire, l’occlusion, le centrage des arcades entre elles et par rapport au visage.

Puis une empreinte dentaire numérique est réalisée. Chez un patient édenté avec une prothèse stable et bien ajustée, cette dernière servira de base pour la conception et le design du futur projet sinon une nouvelle prothèse provisoire est à prévoir.

L’enregistrement occlusal dynamique se fait à l’aide d’une caméra qui filme les différents mouvements des mâchoires du patient : ouverture-fermeture, la diduction droite-gauche, la propulsion, la mastication, la phonation.

Une imagerie en 3D des mâchoires (cone beam ou dentascanner) est réalisée.  

2. Projet prothétique et implantaire

 

Projet Prothétique :

Le prothésiste conçoit un premier projet virtuel de réhabilitation prothétique idéal en fonction des données obtenues des photographies pour le respect des symétries du visages, des dents antagonistes pour l’engrènement et de l’enregistrement dynamique pour le plan d’occlusion et coupoles occlusales idéales. Il est montré au patient pour validation fonctionnelle et esthétique.

Projet Implantaire :

Les éléments du bilan sont ensuite importés dans un logiciel d’étude implantaire pour déterminer le meilleur placement des implants possible en fonction du volume osseux disponible, de la gencive attachée et de la future prothèse.

3. La prothèse

 

La prothèse est produite avant l’opération. Elle est conçue d’un seul tenant de 10 à 12 dents. L’enveloppe dentée, obtenue par usinage, est en résine renforcée en composite. L’armature métallique centrale est imprimée par frittage laser ou micro-fusion. La prothèse vient se visser sur les implants.

4. Opération, suites opératoires et suivi

 

Opération:

Elle se réalise sous anesthésie générale ou locale. Elle dure environ 1h30 par mâchoire. Les implants sont posés avec un guide chirurgical pour garantir un maximum de précision et ne faire prendre aucun risque pour le nerf, le sinus ou les dents adjacentes. La prothèse est placée dans la même séance. Les patients ne se retrouvent à aucun moment sans dents. Ils se réveillent et repartent avec la prothèse en bouche.

Suites opératoires :

Elles sont en général simples. Il peut apparaitre un gonflement et un hématome pendant quelques jours. Cette chirurgie n’est pas considérée comme douloureuse. Le traitement se compose d’antalgique simple type paracétamol et d’antibiotique. L’alimentation doit être molle pendant 3 mois.

Suivi : Contrôle des implants à 3 mois

La prothèse est dévissée pour vérifier la bonne cicatrisation osseuse des implants. Une fois validée, la reprise alimentaire normale est possible. La prothèse étant de la même conception qu’une prothèse « définitive », il n’est pas nécessaire de la refaire.

Suivi : Contrôle des implants tous les ans

La prothèse doit être déposée une fois par an pour contrôler les implants et s’assurer de la bonne santé de la gencive.

Consignes d’hygiènes :

En complément des consignes d’hygiènes déjà débutées avant chirurgie, des explications sont données aux patients pour bien nettoyer sous la prothèse et autour des implants.  Des zones sont prévues sur la prothèse pour le passage des brossettes. Ceci est primordial pour allonger au maximum la durée de vie des implants. Une inflammation et un saignement de vos gencives vont accélérer la perte de vos implants à court ou moyen terme.

5. Calendrier, planning et tarif

 

1er jour : Bilan

-Si tout est ok l’opération est possible 1 mois après le bilan. Ce temps est nécessaire à l’étude du cas et la production de la prothèse. La validation du projet par le patient peut se faire par téléconsultation.

-Si il y a un problème de gencive, une préparation parodontale minimale de 3 à 6 mois est obligatoire avant l’intervention.

-Le Rendez-vous de consultation avec l’anesthésiste de l’hopital est à prévoir le même jour pour vous éviter de revenir.

A 1 mois : Opération sous anesthésie générale en ambulatoire.

Tout se fait sur une matinée. Entrée le matin même à l’hôpital. Sortie l’après-midi.

Le lendemain : Consultation post opératoire de contrôle. Si tout est Ok le patient peut rentrer chez lui.

A 3 mois : Contrôle des implants

Tous les ans : Contrôle de la prothèse et des implants

Au total au minimum 3 rendez-vous vous seront nécessaires.

ATTENTION : Pour ce type d’intervention chirurgicale, les complications restent rares mais possibles. Elles sont en général relativement simples à traiter. Par contre, il faut bien garder en tête, que toute complication imposera des rendez-vous supplémentaires de contrôle dont le nombre sera variable en fonction du type de problème à résoudre. Par exemple, un remplacement de prothèse nécéssite 2 rendez-vous.

Coût du projet

Il est variable car chaque patient est unique!

Pour une réhabilitation d’arcade dentaire complète “simple” avec une prothèse fixe sur implants, le tarif débute à partir de 10000€ tout compris: le bilan, les examens complémentaires réalisés au cabinet, les frais d’anesthésie générale, les 4 à 6 implants, la prothèse d’usage de 10 à 12 dents et le suivi de la première année.

Pour obtenir un devis, merci de nous contacter pour prendre un rendez-vous physique ou de téléconsultation via doctolib.