Orthodontie > La contention




 

1. Pourquoi une contention après un traitement orthodontique ?

 

Un traitement orthodontique doit aboutir à un résultat stable mais la pérennité de celui-ci ne peut être totalement assurée sans une contention. Les dents ont tendance à bouger et à mal se repositionner dès que l’appareil dentaire est retiré.

Les phénomènes de vieillissement, l’usure occlusale, l’affaiblissement du parodonte, l’apparition de nouvelles dysfonctions, de nouvelles mauvaises habitudes (tics, onychophagie succion d’un doigt), la perte de dents non compensée, le bruxisme, l’éruption des dents de sagesse, la poursuite de la croissance mandibulaire  sont autant de facteurs qui peuvent perturber la stabilité du résultat de fin de traitement orthodontique.

C’est pourquoi, un diagnostic précis et un plan de traitement adapté est primordial afin de limiter les risques de récidive. Par exemple : un décalage important des mâchoires doit être corrigé chirurgicalement, un encombrement dentaire important doit être corrigé par des extractions, les anomalies respiratoires et linguales doivent être suivis et corrigées par un orthophoniste.

La contention joue un rôle majeur afin d’éviter les « récidives » de malposition dentaire. L’appareil de contention peut être fixe ou amovible. Il doit être porté au moins pendant un an, mais il est parfois nécessaire de le garder 5 ans, 10 ans ou toute la vie en fonction du traitement réalisé et des malpositions dentaires initiales.

Le contrôle de votre contention se fera 2 à 4 fois par an la 1ère année puis 1 à 2 fois par an par la suite, selon les cas. Il est important d’apporter son appareil de contention à chaque rendez-vous de surveillance. Une surveillance annuelle est nécessaire chez votre chirurgien dentiste traitant habituel pour contrôler et, le cas échéant intervenir sur l’apparition de caries.

Il faut consulter son orthodontiste dès les premiers signes de récidive. Une reprise du traitement orthodontique pourra être alors envisagée. Plus elle sera effectuée précocement, plus le traitement sera simple et rapide.

 

2. Les contentions collées

 

ortho9

Le dispositif est collé sur les faces internes des dents, le plus souvent de canine à canine, coté langue, quasiment invisible.

Celui-ci peut être posé pour un temps limité ou de façon définitive.

 

3. Les gouttières transparentes amovibles

 

ortho10

ll s’agit de gouttières thermoformées rigides, moulées sur la dentition : elles sont généralement discrètes (transparentes et peu encombrantes). Elles doivent être nettoyées chaque jour et stockées dans leur boite de rangement.

Selon les conseils de l’orthodontiste, l’appareil de contention amovible pourra être porté en continu (24h/24), le plus possible (15h/24) ou seulement la nuit pour maintenir l’alignement dentaire.

 

 

 

dernière mise à jour : 01.12.2014