Apnée du sommeil / Ronflement

RONFLER REND SOLITAIRE ET MALADE

Pas nécessairement si vous adoptez une orthèse buccale! Elle assure une efficacité immédiate.

Ronfler : qu’est-ce c’est?

Nous savons tous que le ronflement est significatif d’un sommeil profond.

Mais ce ronflement n’est pas sans perturber le sommeil du partenaire. Ce trouble du sommeil peut même être mortel. Les ronfleurs sont bien souvent seuls, mais ils ne sont pas un cas unique. 60 % des hommes et 40 % des femmes au-dessus de la soixantaine ronflent, 10 % des hommes et  5 % des femmes à la trentaine. Et beaucoup d’entre vous ronflent, sans le savoir.

Comment le ronflement se déclenche-t-il ?

Pendant le sommeil, la relaxation du palais mou et de la langue fait rétrécir les voies respiratoires. La partie molle du pharynx commence à vibrer, ce qui produit le bruit bien connu du ronflement.

Capture d’écran 2015-07-03 à 12.48.18

La position relaxée de la mâchoire fait tomber la langue en arrière dans le pharynx, ce qui provoque le rétrécissement, voire même l’occlusion des voies respiratoires (apnée = arrêt respiratoire).

Grâce à l’orthèse d’avancée mandibulaire, la position de la mandibule reste à l’avant et les voies respiratoires restent dégagées.

 Capture d’écran 2015-07-03 à 12.49.58

Si le ronflement menace votre couple, votre santé ou même votre vie, l’orthèse buccale est la solution la plus simple.
Ce dispositif fabriqué en laboratoire, est inoffensif. Vous l’utiliserez uniquement pendant votre sommeil.
Ainsi la mandibule reste en place et les voies respiratoires sont dégagées. Sans devoir procéder à des interventions chirurgicales :

Capture d’écran 2015-07-03 à 12.48.31

ou à des traitements prolongés et des appareils lourds :

Capture d’écran 2015-07-03 à 12.49.44

Votre spécialiste met au point une orthèse buccale sur mesure qui vous libère aussitôt de vos problèmes de ronflement.
Une étude scientifique a démontré un taux de réussite de 96 %

L’orthèse buccale :
Est faite sur mesure
Peut-être ajustée par le spécialiste
Est simple à manipuler et facile à porter
Assure une respiration saine et relaxante.

Quelques conseils pour diminuer les ronflements : mesures préventives à respecter :
Eviter les repas copieux ou les boissons alcoolisées avant de dormir
En cas de surpoids, maigrir
Eviter de dormir sur le dos
Dormir avec le torse et la tête  rehaussés
Eviter les médicaments pouvant affecter la respiration
Humidifier l’air dans la chambre à coucher.

Ma santé est-elle en danger ?
Les ronflements nuisent à la santé, quand ils provoquent des interruptions de la respiration (l’apnée du sommeil).
Dans ce cas-là, les voies respiratoires sont obstruées. Ainsi les poumons et le cerveau ne sont plus oxygénés continuellement. Ce cycle sera finalement interrompu par le cerveau, qui provoquera un réveil automatique et inconscient. Les mâchoires se referment, la langue glisse à l’avant et le pharynx s’ouvre à nouveau. Un cycle peut se reproduire jusqu’à plus de 50 fois en une seule nuit. D’après les estimations, environ 2 millions de français souffriraient d’une telle affection.
Ce sont principalement les hommes entre 40 et 60 ans et les femmes ménopausées qui constituent le groupe à risque.
De la fatigue à l’infarctus.
« L’apnée du sommeil » provoquant de multiples troubles du sommeil, entraîne une fatigue croissante pendant la journée, crée des problèmes de circulation sanguine, au niveau du cœur, des risques d’infarctus et au niveau du cerveau, des AVC.
En principe, l’absence de traitement des personnes affectées par l’apnée sommeil réduit considérablement leur espérance de vie.

« L’apnée du sommeil » peut entraîner :
Des problèmes de couple
Des troubles du sommeil chroniques
Des maux de tête matinaux
De la fatigue pendant la journée et des troubles de concentration
Une dépression
Une hypertension
Des palpitations cardiaques
Des AVC
Un infarctus cardiaque
Une baisse de l’espérance de vie

VOUS OU VOTRE PARTENAIRE RONFLEZ ?
Parlez-en à votre médecin, à votre dentiste, ou votre spécialiste. Il sera ravi de vous donner des conseils.
En guise de préparation à cet entretien, vous pouvez déjà répondre au questionnaire ci-dessous. Cela aidera votre spécialiste à mieux évaluer la nature d’une affection, qui peut être « innocente » ou « dangereuse ».

Ronflez-vous toutes les nuits, même sans avoir pris des boissons alcoolisées ?
Gênez-vous votre partenaire en ronflant ?
Votre respiration est-elle interrompue pendant votre sommeil ?
Vous sentez-vous faible et fatigué le matin ?
Vous réveillez-vous avec des maux de tête le matin ?
Vos performances sont-elles à votre avis limitées ?
Vous arrive-t-il de vous sentir fatigué pour un rien plusieurs fois par jour ?
Vous endormez-vous facilement devant la télé, pendant la lecture ou au travail ?
Vous endormez-vous au cinéma ou au théâtre ?Etes-vous rapidement fatigué au volant ?
Etes-vous rapidement déconcentré pendant un bout de temps ?
Souffrez-vous d’hypertension et, si oui, prenez-vous des médicaments ?
Prenez-vous régulièrement des somnifères ?Avez-vous du surpoids ?

Si vous ne pouvez pas répondre avec certitude à toutes ces questions, pourquoi ne pas en parler à votre partenaire. Il ou elle pourra certainement compléter votre réponse.

dernière mise à jour : 03.07.2015